S’initier au candaulisme : 4 choses à retenir

S’initier au candaulisme : 4 choses à retenir

De plus en plus, le candaulisme devient une pratique courante au sein de nombreux couples. Pour rappel, il désigne une pratique sexuelle durant laquelle l’homme ou la femme prend du plaisir à regarder son partenaire se faire baiser par un autre. Vous aussi, pour assouvir vos fantasmes, vous pouvez vous y essayer. Toutefois, pour apprécier réellement, vous devez bien vous préparer avant même d’aborder le sujet. Nous vous donnons ici 5 informations utiles pour vous aider.

Bien se préparer au candaulisme

En lui-même, le candaulisme rassemble trois autres exercices sexuels : le voyeurisme, l’exhibitionnisme, et l’échangisme. Autant dire qu’il est aussi complexe qu’excitant. De même, retenez déjà que tout le monde n’aime pas partager son partenaire, et n’est donc pas ouvert à l’idée de vivre cette nouvelle expérience sexuelle. Si vous devez alors le proposer à votre partenaire, vous devez savoir vous y prendre pour ne pas créer de tension. C’est pour cela que vous devez bien vous préparer.

En effet, le candaulisme ne s’improvise pas : sinon, il pourrait entrainer de la frustration pour chaque membre du couple. Et même si vous êtes tous les deux ouverts à cette pratique, le montrer au grand jour n’est pas évident, pour éviter les mauvaises critiques. Dans ce cas, trouver un amant pour le candaulisme peut se révéler aussi compliquer. Mais aujourd’hui, une solution simple s’offre à vous. Pour vous initier à cette pratique, vous pouvez commencer à partir d’un site de rencontre et vivre l’expérience à travers un . Ceci vous permettra d’ailleurs de mieux préparer votre partenaire à l’exercice.

Appliquer les règles élémentaires du candaulisme

Même s’il ne s’agit que du sexe, sachez que le  comprend de multiples principes. En effet, pour que tout le monde profite de l’expérience sans ressentir de la frustration, les partenaires doivent établir des limites à respecter. Car, regarder sa femme se faire défoncer la chatte n’est pas toujours facile à accepter, et l’homme pourrait vouloir y prendre part immédiatement. De plus, ne pas pouvoir participer à une partie de baise de son partenaire peut créer de la jalousie.

En bref, pour que chacun joue son rôle et profite de l’expérience, suivre des règles demeure essentiel. Voici les plus importantes pour un candaulisme excitant :

  • Maintenir une bonne communication au sein du couple ;
  • Être consentant(e) et excité(e) par l’expérience ;
  • Trouver les bons partenaires pour sa femme ou son homme ;
  • Définir les limites à ne pas franchir lors de la relation ;
  • Supporter la nudité et la baise de son partenaire par d’autres ;
  • Prendre des mesures pour éviter les maladies sexuellement transmissibles.

Les obligations du mari pour le candaulisme

La première difficulté de l’homme face à cette pratique sexuelle, c’est devoir regarder sa femme faire l’amour avec un ou plusieurs autres amants sans pouvoir intervenir. Mais dès qu’il a accepté la situation et y prend plaisir, tout se déroule facilement. Et pour rendre l’expérience encore plus excitante, le mari ne doit surtout pas être pressé. Ceci commence déjà par le choix de l’amant. Il doit prendre le temps de trouver celui qui saura donner de belles sensations à sa partenaire et qui acceptera les règles.

De même, la réussite du candaulisme exige que l’homme écarte tout sentiment de jalousie. Il doit être ouvert d’esprit, ressentir du plaisir en voyant sa femme jouir, accepter la privation de ne pas intervenir et admirer les coups de reins de l’amant sur sa partenaire. S’il accepte tous ces principes, il appréciera l’expérience et jouira également.

Les missions de la femme pour le candaulisme

La femme reste aussi une actrice principale du candaulisme. Si elle doit se faire baiser par un amant devant son homme ou plutôt admirer la partie de sexe de son partenaire avec une autre femme, elle a un rôle à tenir. Avant tout, elle doit avoir le goût du jeu de séduction. Pour une excitation totale, elle doit savoir attiser l’envie de son homme, et créer une complicité érotique avec tous les participants. De même, elle doit être disposée à transgresser toutes les règles liées au couple monogame.

La femme doit pouvoir regarder son conjoint dans les yeux alors qu’elle fait une fellation à son amant, ou pendant que celui-ci la pénètre violemment. De plus, si c’est elle qui est à la touche, elle doit savoir pimenter la séance par des jeux de séduction. Elle peut par exemple se toucher les seins, se caresser le corps, insérer les doigts dans sa chatte, etc. En bref, elle doit user de son imagination pour une expérience inoubliable.

Add your comment

Your email address will not be published.